• Ma Ville Mehun sur Yèvre

    Ma Ville Mehun sur Yèvre

     

     

    Mehun Sur Yèvre 

     

    Mehun vous conte son histoire ...

    MEHUN (Magdunum en 1012), ce terme d'origine celtique Mag signifiant Champs ou l'idée du Polis des Grecs, Dunum traduisait à l'origine l'idée de clôture et de hauteur.

    Parmi les témoignages de la plus ancienne présence humaine recueillis à Mehun, figure notamment une hache en pierre polie datant de l'âge du bronze. La plus haute antiquité apparaît avec le dolmen situé à un kilomètre de Mehun à Chardoille.

     

    'histoire de Mehun est marquée par le passage de plusieurs hommes :

    Avec le XIVème siècle arrive à Mehun le duc Jean de Berry.

    En 1366, le duc Jean apporta toute sa fougue et son enthousiasme à la construction du château et en fit "l'une des plus belles maisons du monde".

     

    Mehun a été pour le duc Jean la maison de plaisance où il venait se reposer des fatigues de la guerre et de la politique.

     

    Au XVème siècle le futur Charles VII entra en possession de Mehun ; la proclamation du roi Charles VII se fit dans la chapelle du château le 30 octobre 1422. Il avait à peine 19 ans.

     

    C'est Jeanne d'Arc qui conduisit Charles VII à Reims pour le faire sacrer, et devenir ainsi le seul roi légitime de tous les français en 1429.

     

     Mehun était alors la capitale politique du pouvoir et c'est là que Charles VII réunissait son conseil.

    Une autre femme devait jouer, dans la vie de Charles VII et dans l'histoire de la cité, un rôle indiscutable : il s'agit de la belle, charmante et mystérieuse Agnès Sorel. D'une éclatante beauté, douée d'un grand charme, elle était sa maîtresse et lui donna quatre filles.

     

    Charles VII fera effectuer à Mehun d'importants travaux de restauration au cours des années 1446, 1447 et 1456.

     

    Le mercredi 22 juillet 1461, Charles VII mourut dans son château de Mehun, à l'âge de 58 ans.

     

    A sa mort prend fin la grande période de l'histoire de Mehun-sur-Yèvre.

     

    Plusieurs rois de France se succédèrent alors au château, mais aucun d'eux n'en fera sa résidence favorite.

     

    Les XVIIème et XVIIIème siècles n'apparaissent que peu importantys dans l'histoire de Mehun, la vie politique se faisant à Paris et à Versailles.

    Le château fut peu à peu détruit et un arrêté préfectoral du 5 avril 1817 en concéda la jouissance à la ville.

     

    Il devait y avoir 2 portes : l'une s'ouvrant vers l'ouest (porte Barberin) qui n'existe plus aujourd'hui ; l'autre vers l'est, dite "porte de l'horloge".

     

    Cette dernière porte principale, ou "porte de Bourges", fut restaurée. Elle est surmontée d'un beffroi d'où une horloge continue de sonner les heures

     

    La porcelaine en Berry : deux siècles d'histoire et la cité mehunoise, partie prenante

     

    Mehun-sur-Yèvre, membre de la "Route de la ¨Porcelaine", a ouvert au public le Pôle de la Porcelaine - Musée Charles VII, le 1er juillet 1997.

     

    Située à l'orée des jardins du duc Jean de Berry et dominée par la tour Charles VII, une construction de verre relie l'ensemble des Grands Moulins, pour former un espace muséographique unique de plus de 500 m composé de galeries et de salles ouvertes au public.

    Au coeur du Pôle, un spectacle de 12 mn propose de manière féérique l'origine de la porcelaine et son processus de fabrication ; 12 mn d'évasion et de surprise.

     

    La galerie des objets insolites et des curiosités présente à l'intérieur, des mini-théâtres, des instruments, des outils, des pièces de haute technologie en porcelaine.

    Des vitrines d'exposition retracent l'évolution de la porcelaine dans le Berry. Des pièces exceptionnelles, créations spéciales souvent primées, y ont trouvé place.

     

    Deux niveaux de salles d'expositions temporaires sont aménagés.

    Plusieurs bornes interactives sont à la disposition des visiteurs. Pour les petits à partir de 3 ans la porcelaine leur est expliquée sous forme de conte de fée ; pour les plus grands, des jeux ont été spécialement créés.

    La tour du château Charles VII conserve les collections archéologiques médiévales: des salles qui vous feront découvrir la splendeur de Mehun à l'époque de Charles VII et Jeanne d'Arc.

     

    Quelques objets à admirer sur les 2 000 que contiennent les réserves du Pôle de la Porcelaine - Musée Charles VII :

    des objets usuels : la tasse bar à pans (Pillivuyt), le mazagran (dont le nom provient de la bataille de Mazagran)

     

    des pièces exceptionnelles : la fontaine 1 900 réalisée par Pillivuyt, le guéridon réalisé en 1867 par la manufacture Bazille de Vierzon, l'enfant au dauphin (statue commandée dans les années 1940-1950 pour orner le hall de l'Institut Dentaire de Paris), le service Habert Dys: 250 pièces exécutées pour l'exposition universelle de 1889